CENAQ


logo-cenaq

 

 

 

 

 

 

 

 


À Marseille, lors des escales quotidiennes de 12h, les navires mixtes de La Méridionale consommaient du Diesel Oil pour produire l’énergie du bord à l’aide de leurs groupes électrogènes. Cela génèrait des vibrations, bruits et émissions de particules polluantes.

Afin d’éliminer ces désagréments, La Méridionale, en collaboration avec le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), a décidé d’investir dans la solution du branchement électrique des navires à quai. Ceci constitue une première en France et en Méditerranée.

Depuis décembre 2015, nos 3 navires mixtes (Girolata, Kalliste, et Piana) sont alimentés en électricité du réseau haute-tension, directement depuis le quai. Ceci permet d'éliminer, pour chacun des 3 navires, l’équivalent en émissions de particules (PM10) et de CO2 de plus de 3 000 véhicules/jour* et de 65 000 autres/jour pour les oxydes d’azote (NOx) [source AirPaca].

Outre la suppression des émissions polluantes, la connexion à quai améliore les conditions de travail à bord et les conditions de vie des voisins du port avec la neutralisation du bruit et de la vibration des moteurs. Elle implique également une réduction de la consommation de carburant et des coûts d’entretiens et de maintenance pour La Méridionale.

(*) Véhicules effectuant un trajet aller-retour entre Aix et Marseille (64 kms)

cenaq-marseille
Rocket Fuel